Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ANNIVERSAIRES EN INDE

Publié par Nathalie sur 23 Juin 2013

ANNIVERSAIRES EN INDE

ANNIVERSAIRES EN INDE

Nous avons fêté les 11 ans de Nicolas et souligné (car nous fêterons ça autrement, je l’espère, une fois de retour au pays…) les 18 ans de Juliette ici, en Inde.

On se demandait bien comment faire plaisir à fiston, lui qui fondait beaucoup d’espoir sur son anniversaire après le buffet chocolat à Hanoï pour la fête d’Éloïse. Au fil du temps, il paraissait évident que nous serions en train le jour J. Poche comme perspective, car nous redoutions beaucoup les transports ferroviaires en Inde (finalement nos expériences des chemins de fer furent plutôt agréables, mais ça c’est une autre histoire...)

Nous avons donc décidé de devancer l’évènement afin d’être dans une grande ville, plus facile d’y trouver quelque chose de spécial, qui plaira à un garçon de 11 ans !

Et la trouvaille était de taille. Un site de Paintball. Le seul en Inde. À Chandigarh, une ville poche finalement, qui n’avait pas grand-chose à offrir, n’étant pas à la hauteur de ce que nous promettait le guide. Mais il y avait ce Paintball ! Et qui était inspiré d’une visite que le proprio avait faite au Canada !!!

Nous n’avons rien dit à Nico, qui était ravi d’avoir une surprise, et de ne pas savoir où on s’en allait. Pourtant il a bien tenté de deviner. Je n’avais le droit de répondre que non à ses questions. Si la réponse était oui, je devais garder le silence. Mon premier indice : tu ne devineras jamais, mais y’a rien qui pourrait te faire plus plaisir. Il répond : « une journée au Paint Ball ! » Je n’ai rien répondu, désemparée de sa réponse, mais mon silence est passé inaperçu et il a continué à chercher… Fiou !

Quand il est descendu du taxi et qu’il a enfin vu de quoi il était question, il m’a dit : «C’est le plus beau jour de ma vie ! » Yes ! que je me suis dit.

Enfin, bref, on a passé, là-bas, un agréable moment, malgré la chaleur accablante sous notre tenue de combat et le fameux masque. Nous avions le terrain pour nous six (ce qui est loin d’être le cas par chez nous…) Donc, même Éloïse a pu participer. Nous avons même eu droit à des blessés de guerre : les petites balles pincent en titi quand elles nous atteignent, le mot clé dans cette phrase étant QUAND…

ANNIVERSAIRES EN INDE
ANNIVERSAIRES EN INDE
ANNIVERSAIRES EN INDE
ANNIVERSAIRES EN INDE
ANNIVERSAIRES EN INDE
ANNIVERSAIRES EN INDE
ANNIVERSAIRES EN INDE
ANNIVERSAIRES EN INDE

La journée s’est terminé devant un festin de chez Mc Do, le fêté étant aux anges, et un gâteau au chocolat, très trop sucré d’une pâtisserie logeant fort à propos au rez-de-chaussée de notre restaurant écossais favori.

ANNIVERSAIRES EN INDE ANNIVERSAIRES EN INDE ANNIVERSAIRES EN INDE

Pour Juliette, la chose n’était pas plus simple. Qu’est-ce qu’on fait pour fêter 18 ans en famille ! D’habitude, on s’entoure d’amis, on va trinquer un coup, que sais-je, on va certainement pas visiter des musées ou des temples. Cette fois-ci, c’est le personnel à la réception de l’hôtel de Bangalore qui nous a aiguillé vers un parc d’attraction et aquatique. Mais pas question, cette fois, d’une surprise. Comme j’étais vraiment pas sûre de mon coup, je lui ai offert le choix (je ne sais même plus quel était l’autre possibilité). Et à mon grand étonnement, elle était emballée par cette perspective, comme quoi…

Donc, la veille de son départ pour Londres, nous sommes allés à Wonder La. Un parc d’attraction très récent, flambant neuf et ultra-propre, genre Walt Disney, ce qui n’est pas courant en Inde… aucun gravas à l’horizon, pas le moindre petit détritus dissimulé.

On a beaucoup rit, les Indiens toujours amusés de mes cris de mort dans les manèges. Éloïse, évidemment était trop petite pour monter dans les attractions qui l’intéressaient le plus. Nico, lui avait la taille, mais n’était pas du tout intéressé. Il s’est rabattu sur la piscine à vague, mais s’y trouvait bien à l’étroit : « Papa, ils sont vraiment dans ma bulle!»

Comme elle prenait l’avion au milieu de la nuit, elle a renoncé au souper au steakhouse, car le 30 km qui séparait notre hôtel de Wonder La prenait plus d’une heure à effectuer en taxi. Elle a donc, elle aussi, opté pour les hamburgers sans bœuf de notre ami Ronald; pourtant elle n’arrivait pas à croire que son dernier repas en Inde serait du fast-food, alors qu’elle adore la bouffe indienne et qu’elle a pratiquement mangé végétarien pendant les 6 semaines qu’elle a passé en Inde… Promis juré, ma belle, on t’offre un souper de fête indien à notre retour !

ANNIVERSAIRES EN INDE
ANNIVERSAIRES EN INDE
ANNIVERSAIRES EN INDE
ANNIVERSAIRES EN INDE
ANNIVERSAIRES EN INDE
ANNIVERSAIRES EN INDE

Commenter cet article

Jacinthe Dubuc 24/06/2013 12:47

Des journées de fête quand même cool...! Pas typiquement indien mais bon... au goût de tout fêté! Ronald est partout... Alors. presque déja sur la voie du retour. Que cela passe vite!

Serge Tessier 24/06/2013 02:40

bien content de voir que tes surprises ont ete a la hauteur des attentes des fetes.
ils sont tres choyes d,avoir une journee speciale. disons que tu te mets la barre haute aussi. moi je trouve que voyager pendant pres de 5 mois sur 3 continents c' est un maudit beau cadeau de fete!!!

Richard 24/06/2013 09:10

T'aurais peut-être raison Serge, si le désir de ce voyage émanait de nos enfants... ce qui n'est évidemment pas le cas, alors c'était d'autant plus important de souligner ces anniversaires de belle façon!