Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Au royaume des tigres

Publié par Richard sur 10 Avril 2013

Au royaume des tigres

Nous sommes à Chiang Mai, en Thaïlande, une ville de moyenne importance. Ce qui frappe dans ce pays, après le Vietnam et le Laos, c’est l’amélioration de la qualité de vie de ses habitants. Nicolas lui-même s’en est rendu compte en me disant : « Papa, ici là, c’est un pays presqu’aussi évolué que chez nous hein? » « Développé Nicolas, c’est développé que tu veux dire… » Malgré ce lapsus qui pourrait être embarrassant si les Thaïlandais l’avaient compris, l’affirmation de fiston est plutôt juste. Même si le pays est gouverné par un roi, la richesse est ici mieux partagée que dans les deux pays communistes que l’on vient de quitter. Je n’ai pas vu ici d’extrême pauvreté, les rues sont très bien entretenues, il y a plus de voitures que de motos etc… Les prix ne sont pas trop élevés non-plus et les marchands ne semblent pas imposer de différences de prix entre les locaux et les touristes.

Nous avons loués deux motos pour trois jours afin d’assurer nos déplacements dans la ville. Grande adaptation, ici les véhicules circulent à gauche de la chaussée, comme en Angleterre… les réflexes de conducteurs ne sont plus bons, il faut réfléchir pour conduire! Pas question ici de laisser Juliette et Margot prendre le volant. Même traverser une rue est dangereux, on ne regarde jamais du bon côté et les gens conduisent vite ici!

Au royaume des tigres

Mais venons en au sujet de cet article, les tigres. Un tigre, c’est comme un gros chat… à la différence, bien entendu, qu’il peut vous déchiqueter d’un seul coup de patte! Nous avons visité une installation très intéressante hier, le « Tigers Kingdom » en périphérie de Chiang Mai. Les infrastructures étaient très bien entretenues, les animaux bien traités et les entraîneurs très courtois et avenants. Les prix étaient en conséquence aussi. Nous n’étions pas en mesure de se payer la totale : il y avait des forfaits pour voir les grands, les moyens, les petits, les plus petits et les nouveaux-nés… séparément. On parle de tigres ici. Nicolas et Éloïse n’avait le droit que d’entrer dans la cage des plus petits, pour des raisons de sécurité, vu leur taille, les enfants ressemblent trop à de la nourriture pour les plus grands félins.

Au royaume des tigres

Quant à nous, nous avons opté pour les moyens (des ados en fait, ils étaient âgés de 17 mois environ).

Le plus impressionnant, c’est qu’on entre dans la cage avec les tigres et qu’on peut les flatter. Or, nous ne sommes pas seuls avec eux évidemment, en fait, il y a plus d’entraîneurs que de touristes dans la cage, mais les tigres sont quand même libres de leurs mouvements. On nous averti très explicitement de ne jamais approcher les tigres de face ni de toucher leur tête ou leurs pattes avant car ils pourraient interpréter cela comme une invitation au jeu, et ceux qui ont déjà joué avec un chat domestique savent que c’est sportif, maintenant, imaginez que celui-ci pèse trois fois votre poids et que ses pattes sont aussi grosses que votre visage! Je n’avais pas le particulièrement le goût de jouer avec eux… Et nous n’avions pas envie de contrevenir aux règles de sécurité non-plus (ne pas faire de gestes brusques, ne pas crier, ne pas courir ou s'énerver en leur présence).

J’ai mis une vidéo de deux tigres qui jouent à quelques pas de moi, c’est plutôt impressionnant.

Lorsque je prenais des photos de Marguerite et Juliette, un tigre s'est déplacé derrière moi et est passé à quelques pouces de moi, un entraîneur l'a repoussé doucement mais je peux vous dire que mon rythme cardiaque a augmenté au moins de 100 pulsations minute en moins d'une seconde!

Les entraîneurs sont tous munis d'une petite matraque de bois d'environ 10 pouces de long ( 25 cm ). Ils ne frappent pas les tigres avec, ils se contentent de leur toucher le côté de la gueule ou le bas du dos pour les éloigner. On sent que les tigres savent ce que ça veut dire, ils réagissent instantanément. Dans la cage des petits, nous avons vu les entraîneurs frapper les petits sur la cuisse, dans les reins ou sur le museau avec une long roseau fin pour les pincer (ça n'avait pas l'air de leur faire mal, mais ça les saisissait et ils arrêtaient immédiatement) à chaque fois qu'ils commençaient à grogner ou à rugir en jouant avec les autres tigres. On sent que le conditionnement pour réprimer leurs instincts de chasseur ou de domination commence dès leur plus jeune âge, c'est pourquoi il nous est possible de côtoyer de si près ces prédateurs même lorsqu'ils sont devenus adultes. Cliquez sur la vidéo ci-dessous pour un aperçu.

Au royaume des tigres

Finalement, je pense parler au nom de toute la Tribu en affirmant que nous avons beaucoup apprécié cette rencontre avec les tigres. J'ai encore plein de photos à montrer mais le temps manque, comme toujours, en voici quelques unes tout de même. Et deux autres vidéos aussi!

À plus...

Au royaume des tigres
Au royaume des tigres
Au royaume des tigres
Au royaume des tigres
Au royaume des tigres
Au royaume des tigres
Au royaume des tigres
Au royaume des tigres
Au royaume des tigres
Au royaume des tigres
Au royaume des tigres
Au royaume des tigres
Au royaume des tigres

Commenter cet article

Serge Tessier 18/04/2013 23:35

Juliette... Tu ne connais pas l'expression il ne faut jamais dire fontaine je ne boirai pas de ton eau? Et puis tu es vraiment trop jeune pour commencer à te fermer. Il faut repousser ses limites, comprendre pourquoi ça bloque. Moi je pratique le tout intensément depuis plus d'un an avec le dossier de Jean-Jeune, et même si ce n'est pas toujours facile, je me concentre sur la nouveauté, l'apprentissage, le défi, et quand j'approche l'expérience comme ça la difficulté s'amenuise, et quand je regarde derrière moi je suis heureur du parcours. Et puis on s'ennuie de ta voix... Je ne te convaincs pas, on dirait... Je vais devoir passer au plan B et fomenter une mutinerie avec les deux plus jeunes pour revendiquer l'égalité dans les devoirs Hahahahahahah!!!!!!!!! Ou encore pire, je prends l'avion et je viens t'embêter quelques jours Mouahahahaha

Jessica Vachon 18/04/2013 15:06

Tiger Kingdom, j'y suis allé en 2008 et j'avais adoré moi aussi...
À ce moment, j'avais mis une photo de moi avec un gros tigre et Nathalie, tu avais répondu ceci :

Qu'est-ce que c'est que ça ???
C'est toujours pas un toutou !!!
Comment ça se fait que tu es à côté d'un tigre !!! Tu tiens pas à la vie ou quoi !!!

Bon, du calme Nathalie, je suis déjà sortie de chez nous, mais j'avoue que ça me ''choque'' dans le sens état de choc... J'ai nagé avec les requins de disney mais là, s'offrir en déjeuner à un tigre...

Hihi ! Comme quoi les choses changent ! :) Bonne contuinuité dans votre voyage ! xx

Nathalie 18/04/2013 16:06

Là-bas, j'ai vu un set up avec une grosse branche, et je me suis dit, je crois que c'est ici que Jessica est venue !!! Mais je suis restée avec les bébés... restrictions d'âge pour les petits et restriction budgétaire pour les parents. C'était quand même très cher ! J'ai adoré les petits, mais j'aurais tenté ma chance avec les gros !

Serge Tessier 15/04/2013 04:03

Pas peureuses tes filles... Moi je pense que je m'en serais tenu aux bébés. Au fait quand aurons-nous droit à un billet de Juliette et Marguerite? Ce serait intéressant de savoir ce qui retient leur attention ou les a marquées le plus. En plus ce serait un bon retour d'ascenceur pour les plus jeunes de la famille qui se font un devoir de publier leurs photos-récits. Quelle subtile tournure de phrase :-)

Nathalie 17/04/2013 18:46

Margot fait dire jamais ! Et Juliette souhaite le faire, mais n'est pas inspirée, aurait besoin de voir les photos... (en d'autres termes: pas avant la semaine des 4 jeudis !)