Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je veux rentrer chez moi

Publié par Nathalie sur 7 Février 2013

Je veux rentrer chez moi

Malaise.

Je veux retourner à la maison.

Quelle plaignarde, direz-vous.

Je nous trouve indécents.

Nous ici, à s’offrir 6 mois de découvertes.

Dans des pays où la majorité des gens ne peuvent s’offrir une journée de congé pour maladie.

Je n’ose pas même leur dire.

On me demande combien de temps au Viet Nam?

Un mois.

Le regard qu’il me lance, l’expression sur leur visage.

Imaginez si je leur disais : ce n’est qu’un début. Ensuite c’est le Laos, la Thaïlande, puis…

À certains moments, naviguant entre les scooters, les échoppes de trottoirs, les coqs, les détritus, les balayeurs… je me demande ce que je fais ici.

À d’autres, lors des visites de musées, où tout est gratuit pour les enfants, parce qu’éducatif, dans les restos accueillants, bondés de vietnamiens, pendant les échanges avec les guides, la pharmacienne de la clinique qui parle français ou cet autre vieil homme, qui n’a qu’une ou deux dents, mais qui au fond de sa boutique est très fier de me répondre dans ce français qu’il n’a pas souvent l’occasion d’utiliser…

Tous ces moments plaident un peu en faveur de ce communisme qu’on a tant démonisé.

Je suis tellement ambivalente.

Mais si vous saviez mon empressement de dire que je ne parle pas bien anglais.

C’est vrai, mais c’est surtout pour qu’on sache que je ne suis pas américaine.

Tout aussi vite pour dire, quand on me demande d’où je viens si je parle français, que je suis canadienne, canadienne-française. On s’enfarge pas longtemps dans les fleurs de son nationalisme québécois lorsqu’on veut se distancier des nations colonialistes qui ont brisé ce pays. Et le guide militaire de me rassurer en m’expliquant la tradition millénaire de résistance des vietnamiens. Ils en avaient de l’expérience. Ils ont repoussé l’envahisseur chinois pendant des siècles, ce qui les a bien préparés à l’attaque des américains.

Ma pensée va dans tous les sens. Je suis confuse, mal à l’aise

Je ne vais pas rentrer au pays, vous vous en doutez bien.

Voir la complicité de mes enfants grandir chaque jour, leur désir de voir, de comprendre. Les fous rires à table, quand le décalage horaire nous transforme en humoriste de fin d’soirée. Tout ça, et bien d’autres choses valent mille fois le malaise qui m’étreint dans le silence des trajets en taxi, dans l’intimité de mon oreiller. Mais comme je suis en congé de ma psy, c’est à vous que je confie mes insomnies, c’est votre oreille que je prends à témoin de mes états d’âme. Parfois c’est rigolo, d’autres fois ça l’est moins.

Bonne soirée à vous tous qui me lisez avec tant d’amitié. Je vais tenter de dormir un peu avant de boucler à nouveau nos sacs à dos vers d’autres horizons…

Ciao

Commenter cet article

Marie-Josee Forget 23/02/2013 10:25

Trouve quelqu'un qui te fasse un shiatsu!

Josee Pesant 23/02/2013 10:24

Courage... vous êtes au milieu de quelque chose qui va changer os vies... xxx

Chantal 23/02/2013 10:24

T'es mieux de ne pas ns revenir communiste

Sylvie Adams 23/02/2013 10:23

Merci beaucoup.

Flore 23/02/2013 10:23

Le courage d'aller vers l'autre et ensuite témoigner de sa réalité en vaut la chandelle!

Serge 23/02/2013 10:23

Le blogue, la page Facebook. Ça en fait des sources d'infos. J'ai pris l'habitude de répondre sur le blogue, alors jetez-y un petit coup d'oeil. Les parents écrivent très bien, mais j'ai bien hâte d'avoir les impressions des plus grandes. Gros calin à tout le monde

Withney 23/02/2013 10:22

Tu fais preuve d'une grande conscience, mais ne gâche pas ton voyage si durement gagné Prends soin de toi xx

Marjolaine Quintal 23/02/2013 10:21

Merci, Nathalie. x

Jade 11/02/2013 02:23

Ah Bella!
Quand la nostalgie ou le sentiment d'imposture s'en mêlent, ne reste qu'à ouvrir son coeur pour laisser entrer tout ce qu'on est venu y recevoir. Je t'aime!
Jade

Maryse Labbé 09/02/2013 03:49

Allo Nathalie, C'est tellement beau de te lire et tellement vrai en même temps... mais pense surtout à tout ce que tes enfants vont retirer d'une telle expérience de vie et surtout que vous n'avez rien volé au fonds. Ce congé, vous l'avez payé et vous y avez droit. Vous avez surtout le courage et le mérite d'être allé au bout de votre rêve et de le vivre pleinement. Je suis certaine que vous êtes une inspiration pour plusieurs et que vous faites l'envie de plein d'autres. Profitez-en bien toute la famille! xx

Marie-Josée 08/02/2013 15:33

Les voyages forment la jeunesse, c'est connu. Cela ne veut pas dire que c'est facile à vivre tout le temps. La formation, c'est aussi avoir mal, vivre des malaises, trouver des outils nouveaux pour les vivre et les transcender, nous rendre plus humain, ouvert, conscient, compatissant, humble, etc.
Les chocs culturels sont là, à mon avis, pour nous rappeler à l'ordre: je ne suis pas seule sur la planète, il n'y a pas que ma façon de penser ou de vivre qui existe. C'est très sain! Et ça prouve que ton coeur est sensible, compatissant, curieux, c'est beau!
N'oublie pas que le voyage remplace ta psy. Il te parle et t'accompagne dans les trajets de taxi et sur ton oreiller. Votre tribu grandit, individuellement aussi vous grandissez. :-) Respire l'espace en toi et autour de toi. Et trouve un thérapeute en shiatsu!!! ;-) xx

Pesant Josée 08/02/2013 11:49

Je vous lis avec avidité depuis vos débuts. Nous aimerions faire comme vous dans deux ou trois ans. Je pense que tu vis peut-être un petit choc culturel... c'est tout à fait normal, rassure-toi. Tes enfants et ton chum passeront probablement aussi par cette phase où on se demande ce qu'on fout là, où on se dit que c'est beaucoup de bouleversements et qu'on serait donc bien dans notre salon. Vous vous êtes donné la chance de vivre une aventure familiale incroyable, qui tissera encore plus serré les liens de votre tribu. Enjoy!!! Moi je vous troive bien chanceux... le vietnam est un pays extraordinaire! Sublime. Et les vietnamiens sont gentils... pis ils cuisinent drôlement bien... Miam!!! Mange une tite-Tonki à ma santé! Bisou! xxxxxxx

Nathalie 08/02/2013 12:12

Merci pour vos encouragements... c est tres apprecie

Jacinthe Dubuc 08/02/2013 00:52

Je saisis un peu ton sentiment de futilité de vacances de 6 mois versus un mode de vie très frugal des gens là-bas...
Je suis de tout coeur avec toi XX

Nieves 08/02/2013 00:24

Quand tu veux, tu peux te servir de mon oreille!!!! J'adore vous suivre! XXX

Serge Tessier 07/02/2013 23:52

Ne retourne pas chez toi. Ce voyage est bénéfique pour tous, de bien des façons, et présentement votre famille amène à l'économie du coin et de tous ces commerces que tu visites. C'est leur gagne pain, alors pas de nuisance ici. Mais c'est bien vrai que le système économique ou politique idéal n'existe pas. En plus, vous répandez un peu de solidarité dans la francophonie et c'est très bien