Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Inde et la conduite automobile...

Publié par Richard sur 4 Mai 2013

L'Inde et la conduite automobile...

Nathalie vous a maintes fois parlé de la conduite automobile durant notre voyage : les klaxons du Vietnam, l’absence de signalisation et de routes à proprement parler au Laos, la conduite à droite en Thaïlande, les bouchons monstres de Bangkok. Toutefois, nous avons toujours été en mesure de conduire dans ces pays, soit en louant des motos, soit une voiture. Nous croyions avoir tout vu, être parés à toute éventualité, or, la conduite en Inde dépasse l’entendement! Aucun des chauffeurs indiens ne conserverait son permis de conduire plus de 5 minutes en conduisant de la sorte au Canada. Et probablement qu’aucun Canadien ne survivrait plus de 5 minutes en conduisant en Inde… Il n’est d’ailleurs pas permis par la loi à un étranger de louer une voiture ici, c’est du moins ce qui est écrit dans notre guide de voyage. Mais quel étranger muni d’un cerveau en état de marche voudrait de toute façon se risquer au volant sur ces routes !?!

L'Inde et la conduite automobile...

Je tente d’expliquer : les routes d’ici ressemblent à nos petites routes régionales, deux voies qui se rencontrent, mais sans lignes blanches au milieu et sans accotements. Et moins larges aussi. Et sur ces routes, des vélos, des chèvres, des vaches, des motos, des voitures, des touk-touk, des remorques tirées par un chameau, un poney ou un bœuf. Il y a aussi des camionnettes Land-Rover avec un chargement enveloppé dans un sac de toile un peu rond qui dépasse d’environ 2 m. au-dessus et de 1,5 m. de chaque côté, on dirait vraiment que le véhicule est coiffé d’un turban! Vu de dos, on cherche le véhicule, on ne voit que le chargement!!!

Excusez la piètre qualité de la photo, je l'ai prise à travers le miroir de la voiture...

Excusez la piètre qualité de la photo, je l'ai prise à travers le miroir de la voiture...

L'Inde et la conduite automobile...

Vous imaginez bien que toutes ces bêtes et véhicules ne circulent pas à la même vitesse… Les vaches par exemple, vitesse de croisière : 0 km/h; gros camions : 40 km/h; notre voiture : 80 km/h. Résultat, notre chauffeur passe plus de la moitié du temps à se déplacer dans la voie de droite (ici on conduit à gauche) pour voir quand il sera possible de dépasser et je peux vous garantir que personne d’entre vous ne choisirais de dépasser parce qu’il y a un camion qui s’en vient face à nous, mais il le fait quand même, forçant parfois le camion d’en face à ralentir pour ne pas nous emboutir. Ici, la priorité n’est pas au véhicule à droite ni à celui de gauche, elle est au plus téméraire! Et aux vaches… le chauffeur klaxonne pour les chiens ou les chèvres, mais pas pour les vaches, elles sont sacrées…

L'Inde et la conduite automobile...
L'Inde et la conduite automobile...
L'Inde et la conduite automobile...
L'Inde et la conduite automobile...

Il y a aussi des dos d’âne un peu partout sur la route pour ralentir la circulation et aussi des espèces de barrières anti-émeute placées de chaque côté de la route pour obliger les véhicules à zigzaguer entre elles et aussi ralentir.

Le plus étonnant dans tout ça, c’est que ça fait quatre jours maintenant que nous voyageons dans le Rajasthan en voiture et déjà nous sommes habitués! Plus de sueurs froides à chaque dépassement, plus de crispation quand les freins sont appliqués en toute urgence parce qu’un camion en dépasse un autre face à nous. Non, non, vraiment, tout va bien… je suis presque sûr que nous nous en sortirons vivants!

L'Inde et la conduite automobile...

On passe beaucoup de temps en voiture ces jours-ci avec notre chauffeur et on circule dans des paysages semi désertiques, il fait vraiment très chaud, autour de 40 degrés, mais l’air est très sec et somme toute, c’est beaucoup plus supportable que la canicule lourde d’humidité de Montréal… pour le moment du moins. Ah oui, sur la route aujourd’hui, nous avons vu une antilope qui broutait tranquillement. Quand le chauffeur s’est arrêté pour que je puisse prendre une photo, elle ne s’est même pas sauvée!!! Tout est bien différent ici, mais j’adore…

P.S. La photo de l'antilope suivra un petit peu plus tard, elle est dans l'appareil photo et Nathalie est partie avec pour le moment...

La voici la gazelle tant attendue...

La voici la gazelle tant attendue...

Commenter cet article

Jacinthe Dubuc 06/05/2013 01:47

La camion avec sa bâche m'a traumatisée...! Kécé ça?
hi hi!

Serge Tessier 04/05/2013 23:46

Donc, si je comprends bien, on aurait pu aussi baptiser cet article: Vaches, véhicules et vélléités qui font sacrer :-)