Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

VILLES, VILLAGES, TROTTOIRS & HABITATIONS DU VIETNAM

Publié par Nathalie sur 16 Février 2013

En tout premier lieu, mettons les choses au clair. Les villes vietnamiennes ont quelques choses de rebutantes au premier abord. La propreté est généralement étincelante dès qu’on franchit le seuil des habitations, mais à l’extérieur… ouf! Les poubelles publiques étant plutôt rares, on comprend vite la présence d’immondices sur les trottoirs. Ces trottoirs multi-usage.

VILLES, VILLAGES, TROTTOIRS & HABITATIONS DU VIETNAMVILLES, VILLAGES, TROTTOIRS & HABITATIONS DU VIETNAM

Rôle principal du trottoir vietnamien : stationnement de motos. Second rôle : vitrine pour les vendeurs de rues. Figurations : les piétons. Nous y sommes souvent des indésirables. De toute façon, ils ne sont guère accueillants. Un autre aspect qui rend la circulation piétonne plus ou moins agréable : les marchés. Je sais, je sais, c’est ce qui fait le charme d’une ville… mais bâtard, ça pue!!!!! Pus capable des étals de poissons, de fruits de mer, mêlés aux déchets qui jonchent le sol. Quand l’odorat et la vue sont au bord du dégoût (que dis-je au bord… dans mon cas, c’est jusqu’au cou?), le charme perd de son attrait.

VILLES, VILLAGES, TROTTOIRS & HABITATIONS DU VIETNAM

Les villages que nous traversons en autobus ne m’attiraient pas beaucoup non plus. Il m’a fallu du temps pour réaliser que le long des trajets d’autobus, on trouve davantage de pauvreté. Personne n’a vraiment envie d’habiter les axes routiers poussiéreux. S’y retrouve donc ceux qui n’ont pas les moyens de choisir. En s’aventurant un peu plus loin dans les campagnes, on a eu de belles surprises. Après une crevaison en moto, on s’arrête chez un réparateur de moto. Comme toutes les maisons, on y trouve ce que j’appellerais un porche. Bétonné, couvert. Ensuite, on aperçoit la pièce maîtresse de toute maison vietnamienne : un espace carrelé où l’on retrouve un autel, parfois un téléviseur, quelques fois des chaises ou des poufs. Jamais de porte fermée pendant la journée jusqu’à tard dans la soirée. Pour en revenir à nos réparateurs de moto, oui, nos, car monsieur et madame réparent les motos! Enfin, le porche leur sert de garage. Mais un garage d’une propreté! J’en étais renversée. Le béton était immaculé, brillant. L’endroit était ordonné, digne de mon armoire à épices (classée en ordre alphabétique, je m’en confesse…) Bref. La saleté, c’est dehors qu’on la trouve, dedans c’est propre. Il faut se rappeler qu’on se déchausse avant de franchir le seuil des maisons et des temples. Et on voit souvent quelqu’un occupé à balayer le fameux porche. De ces balais exotiques en paille… enfin, un balai d’Asie.

VILLES, VILLAGES, TROTTOIRS & HABITATIONS DU VIETNAM

Notre guide nous a expliqué la hiérarchie de la maison vietnamienne, qui est plutôt facile à deviner si on est attentif et qui n’a rien à voir avec les paresseux petits cochons! Maison de paille pour les moins bien nantis, faite de matériaux accessibles dans l’environnement immédiat des gens. Maison de bois pour ceux ayant un peu plus de moyens et finalement maison de béton pour les plus riches. Simple comme bonjour. Pourtant dans cette description facile et réductrice de l’architecture rurale, on note une grande oubliée : la tôle ondulée. Grande favorite, c’est le matériau en vogue en ville comme à la campagne. La Martha Stewart du Viet Nam a du boulot devant elle si elle souhaite éradiquer cette laideur omniprésente. Mon guide m’a répondu qu’en plus elle rendait les maisons chaudes et bruyantes. Son seul avantage : pas chère. En plus, elle rouille! Je préfère de loin les maisons de pailles, avec leur toit en feuilles de cocotier ou de palmier.

VILLES, VILLAGES, TROTTOIRS & HABITATIONS DU VIETNAM
VILLES, VILLAGES, TROTTOIRS & HABITATIONS DU VIETNAM
VILLES, VILLAGES, TROTTOIRS & HABITATIONS DU VIETNAM
VILLES, VILLAGES, TROTTOIRS & HABITATIONS DU VIETNAM

Les maisons flottantes, quant à elles, sont un ramassis de matériaux de toutes sortes, rafistolées au gré des saisons, car vivre sur l’eau amène son lot de problèmes : humidité, moisissures, rouilles… Leur particularité et leur raison d’être : les élevages de poissons qui sont cachés dessous. Facile de prendre soin de ses p’tites bêtes : on soulève une trappe dans le plancher, et hop, voilà les centaines de poissons affamés qui se jettent sur la nourriture qu’on leur lance. Pour les odeurs…, on repassera!

VILLES, VILLAGES, TROTTOIRS & HABITATIONS DU VIETNAM
VILLES, VILLAGES, TROTTOIRS & HABITATIONS DU VIETNAM
VILLES, VILLAGES, TROTTOIRS & HABITATIONS DU VIETNAM
VILLES, VILLAGES, TROTTOIRS & HABITATIONS DU VIETNAM

Dans nos pérégrinations dans le Delta du Mékong, nous avons eu l’occasion de sortir des grandes routes et de nous aventurer dans les méandres de la vie rurale. Plus nous nous enfoncions dans la campagne, plus les routes devenaient étroites, plus les ponts devenaient rustiques et plus les maisons étaient dispersées. Pourtant, la vie sociale semblait très dynamique, les lieux de rassemblements nombreux et les gens affichaient un bonheur simple, mais vrai. Leur mode de vie a toute sa raison d’être. Loin du brouhaha des villes, cultiver la terre le long de la route prend un autre sens, vendre sa récolte au bord du chemin semble plus naturel et plus agréable. La pauvreté perd de son misérabilisme.

Vous l’aurez compris, je suis tombée amoureuse de l’autre Viet Nam. Un Viet Nam près de ses racines, où la modernité n’a pas bouleversé le mode de vie pour l’occidentaliser de manière frénétique. Si on vient jusqu’ici, ce n’est certainement pas pour contempler nos absurdités à travers une loupe grossissante. Même si c’est aussi ça le Viet Nam… Un essaim de motos bourdonnant dans tous les sens pour attraper le train de la surconsommation.

Commenter cet article

Rene 23/02/2013 10:44

En vous lisant j'âi lìmpression d`être de votre voyage

Chantal Labrecque 23/02/2013 10:44

C'est tellement le fun de vous lire!!! Merci de partager vos impressions, ça nous fait voyager un peu! Et profitez-en!

Anne-Marie Girard-Givon 23/02/2013 10:43

J'adore vous lire Nathalie c'est inspirant ce voyage Je ne savais pas que tu partais, mais je te souhaite à toi et à ta famille une multitude de beaux moments! Félicitations pour ce beau projet désormais réalité!!

Jacinthe 17/02/2013 13:04

Merci pour ce récit et ces photos d'habitations... En ce dimanche matin, c'est une belle lecture pour mes yeux.

rené 17/02/2013 04:43

Que veux dire(Àbientot...-Héberger par Overblog)

rené 17/02/2013 04:40

très intéresant nous aimerions en avoir un récit à tout les jours,mais comment faitent pour nous décrire si bien ces situations ou géographie du Vietnam, que j'ai pafois l'impression de faire partit de votre voyage.
Merci pour ces moments innoubliableet profiter pleinement de ce merveilleux voyage en famille.
je vous aime G.P.