Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Voir le Taj Mahal et mourir...

Publié par Richard sur 20 Mai 2013

Voir le Taj Mahal et mourir...

Voilà, c’est fait, nous avons vu l’une des sept merveilles du monde, le grandiose Taj Mahal. Pour ceux qui n’en connaissent pas l’histoire, c’est un mausolée funéraire construit par un Maharajah pour qu’y repose en paix son épouse bien aimée. Tout de marbre blanc, il impressionne par la perfection de son architecture ainsi que par son histoire. Le maharajah aimait venir s’y recueillir et prier pour son épouse, mais malheureusement pour lui, il n’a pu le faire très longtemps parce que son fils cadet a assassiné ses frères aînés pour prendre le pouvoir et a fait emprisonné son père pour l’éloigner de la cour dans un palais à environ 5 kilomètres du Taj Mahal. Maigre consolation, de sa fenêtre, il pouvait l’apercevoir au loin… Toutefois, ses restes reposent désormais aux côtés de sa bien-aimée, dans le Taj Mahal.

Voir le Taj Mahal et mourir...

Toute une épopée pour se rendre au Taj! Pour l’apprécier à sa juste valeur, tous s’entendent pour dire qu’il faut se pointer à l’aube pour admirer le lever du soleil sur le sublime monument. Internet, mon ami, nous informe que ce sera à 5h35. Bon. Lever de toute la famille à 4h55 (les faire lever pour le check-out d’un hôtel à 9h30 est d’habitude tout un exploit! Imaginez 4h55!!!). Mais tous attendaient ce moment avec impatience depuis longtemps et ce fut fait en un temps record. De notre hôtel, nous n’avions que 4 minutes de marche pour nous rendre à la porte d’entrée Sud du complexe. Une fois entrés, il y avait une fourche, mais aucune indication. Nous n’étions pas seuls, des centaines de personnes circulaient déjà sur le sentier de gauche devant nous. Comme la plupart étaient Indiens, ils connaissaient sûrement le chemin mieux que nous; nous les avons suivis… Et marche, et marche, et marche encore… mais toujours par d’indications ni de Taj Mahal en vue et il fait de plus en plus clair, on accélère le rythme de peur de manquer le lever de l’astre du jour. Quelques 2 ou 3 km plus loin, nous débouchons sur un grand parc et une fontaine avec une énorme statue de Gandhi. Un peu désemparés (il n’y a toujours pas de panneaux indicateurs), nous demandons à des Indiens pour nous faire répondre qu’il fallait prendre à droite à la fourche en entrant… GGGGRRRR!!! Et le soleil qui en profite pour se lever sans nous demander la permission! Tellement en colère que je n’ai même pas pris une photo de l’immense statue du petit grand homme. Au moment de faire ce blogue, je le regrette.

Voir le Taj Mahal et mourir...

Et nous voilà obligés de rebrousser chemin tout en sachant que nous avons manqué notre coup. Inutile de préciser que l’enthousiasme des troupes était au plus bas, et comme il fallait se retaper les kilomètres de marche rapide dans l’autre sens, la grogne fratricide a repris le dessus en un rien de temps! Incroyable que personne ne soit mort dans ces altercations verbales…

Et pourtant… Quelques 20 minutes plus tard, nous y étions. Bouche bée devant le spectacle. Des dizaines de touristes prenant photos devant nous, le soleil levant, levé depuis une vingtaine de minutes inondant de ses rayons d’or ce monument. Facile de comprendre le nombre impressionnant de visiteurs malgré le prix très élevé de l’entrée (3 à 5 fois plus cher que tous les autres monuments visités en Inde; 20 roupies pours les Indiens et 750 roupies pour les étrangers!!!).

Voir le Taj Mahal et mourir...

On voit souvent des photos de l’extérieur du Taj, mais rarement de l’intérieur. Selon ce que Juliette a lu, le gouvernement songe en interdire l’entrée d’ici 5 ans pour des raisons de dégradation du monument. Le travail d’ornementation du marbre blanc en vaut le détour, bien plus que ce que les photos peuvent en témoigner (il était interdit d’en prendre à l’intérieur mais tout le monde le faisait et les gardiens ne disaient rien alors…) Toutefois, l’espace exigu et la proximité des gens empêchaient les bonnes prises de vue, mais quand même. Admirez le travail des sculpteurs, on dirait presque de la dentelle…

Voir le Taj Mahal et mourir...
Voir le Taj Mahal et mourir...
Voir le Taj Mahal et mourir...

Chose rare, même les enfants ont apprécié cette visite, conscients de la chance qu’ils avaient d’être là, de partager ce souvenir avec des millions de personnes avant et après eux, de communier avec leur prochain à l’hôtel de l’universel... Bon, peut-être pas dans ces termes-là (je charrie un peu…), mais quand même!

Voir le Taj Mahal et mourir...

Voir le Taj Mahal… et mourir… D’ailleurs, à ce propos, après la visite Nicolas a dit : « Bon, on a vu le Taj Mahal maman, on peut s’en retourner! »

On va quand même attendre un brin fiston!

Merci en passant à tous ceux qui nous suivent et n’hésitez pas à nous laisser des commentaires soit sur Facebook, soit sur le blogue, ça nous fait toujours chaud au cœur de vous savoir tout près!

Voici le palais où le Maharajah a été reclus à la fin de sa vie...

Voici le palais où le Maharajah a été reclus à la fin de sa vie...

Commenter cet article

Denise 26/05/2013 21:20

Impressionnant tout ce travail fait de main d'homme et probablement sans trop de machinerie.
Bon voyage à vous tous.
Denise

Ginette Fortier 20/05/2013 23:10

Super,Écoeurant gagne de chanceux!